Un escalier en forme de Z pour gagner de la place

Escalier en Z à contremarches inclinées

 

Les contremarches sont inclinées, afin d’équilibrer la forte pente existante pour faciliter la montée de l’étage de votre habitat. Cela permet aux marches de gagner en profondeur, mais il y aura plus de travaux à réaliser.

L’échelle de meunier est en forme droite et ne présente pas de contremarches. Chaque marche est presque superposée à la suivante favorisant plus de place. Son inclinaison peut atteindre jusqu’à 70°. Afin d’éviter le risque de chute ou de déséquilibre, il est conseillé de descendre face aux marches.

Escalier en Z droit

Il présente la forme la plus simple, il est facile à réaliser et à calculer. Il permet de relier deux étages sur un axe unique, ce qui est le cas avec une échelle. Il est plus économique par rapport aux autres types, quel que soit le matériau de fabrication choisi (bois, acier, béton, verre, etc.).

Sa mise en place constitue également un avantage par sa simplicité et sa rapidité. Son reculement est un inconvénient puisqu’il occupe une place importante. Cette option évite par ailleurs un aspect de raideur, donc moins fatigant en montée pour une descente moins risquée.

Escalier en Z tournant

Il présente un ou deux angles droits. Il peut être réalisé sous différentes formes. Parmi elles, il y a 1/4 tournant qui forme un « L » et présente un angle. Pour deux angles, on parle d’escalier 2/4 tournant. Pour un 1/2 tournant, les deux volées sont en parallèle et un palier les relie. L’appréhension du virage est une des particularités de ce modèle.

Il existe deux types de marche : celle rayonnante et celle balancée ou à balancement. Cette dernière est plus pratique, que ce soit en montant ou en descendant, étant donné que la partie haute est plus étendue. Les marches rayonnantes sont plus faciles à concevoir et à tracer, mais elles sont moins confortables, car les collets des marches sont très étroits. De ce fait, il est souvent nécessaire de dévier de trajectoire (ou ligne de foulée) une fois sur la partie tournante.

Escalier en Z hélicoïdal

Parmi les différents modèles existants, il est le plus facile à mettre en place, car il n’a pas besoin de l’appui latéral d’un mur. Il est ainsi qualifié d’autoporteur. En général, il est façonné sur mesure et c’est pour cela que le type hélicoïdal fait partie des gammes industrialisées, plus rares sur le marché.

Avec un diamètre de 1m60 environ, il favorise un gain de place, mais sa faible largeur reste son inconvénient majeur. Il est difficile d’y monter ou d’y descendre des meubles, lors d’un déménagement par exemple.