Montage de fenêtre : quel matériau choisir ?

Le bois

Le bois est, historiquement, le premier matériau qui a été utilisé pour la construction des fenêtres d’un immeuble à usage privé. Mais, il y a eu un moment où sa vente a été très basse du fait d’un coût jugé peu abordable par les consommateurs.

Heureusement, il revient avec une vitesse croissante et un prix moins élevé pour mieux répondre aux besoins mondiaux de la réduction de l’émission de gaz à effet de serre. Celui-ci est maqué par sa chaleur et sa noblesse du fait de sa caractéristique d’isolant et son apport au côté esthétique de l’habitation. Mais, son prix reste encore le plus élevé sur le marché.

Le bois existe en de nombreux types et formes sur le marché. Il appartient au propriétaire de faire le choix de celui qui répond le mieux à ses attentes. En plus des avantages qui viennent d’être cités, ce matériau a aussi comme atout sa convenance aux fenêtres de grand format via la technique de lamellé-collé.

Mais il possède également certains inconvénients :

– Nécessité d’entretien fréquent

– Durée de conception plus longue pouvant atteindre de 2 mois.

Le PVC

Le PVC se trouve en tête de classement des matériaux les plus utilisés dans le cadre de la construction de fenêtres en détenant plus de la moitié du marché. Ce chlorure de polyvinyle, est adapté aux maisons ayant des conditions normales. De plus, son prix est relativement bas pour une performance plus optimale en isolation thermique, acoustique et en durabilité. Avec celui-ci, il n’y a aucun besoin de procéder à des entretiens fréquents. Mais du côté esthétique, il est moins présentable par rapport au bois. De surcroît, il n’est pas plus écologique que ce dernier et ne convient pas aux grands formats.

En outre, il faut noter que dans certaines localités, l’utilisation de PVC est limitée. Il faut donc bien se renseigner avant de faire ses achats.

L’aluminium

L’aluminium n’a débarqué sur le marché de matériau de construction de fenêtres qu’à une période encore récente. Il est aujourd’hui de plus en plus prisé par un public en quête de design contemporain. Une fenêtre en aluminium possède un dispositif de rupture de pont thermique permettant de se défendre contre la condensation et le ruissellement d’eau.

Les avantages qui sont liés à son utilisation sont plus nombreux que ceux cités précédemment. En effet, il est entre autres doté d’une bonne isolation, une adaptabilité aux grands formats, un entretien fréquent non-requis, une ténacité garantie et un apport environnemental excellent. Il a comme principal inconvénient son prix qui est plus cher que celui du PVC.

Il est recommandé de faire attention lors de l’achat de ce matériau car il existe des vendeurs qui proposent sans système de rupture un pont thermique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *