Les tubes PER et multicouches

Dans les installations sanitaires à l’intérieur de la maison, deux sortes de tuyaux sont de plus en plus utilisés. Il s’agit des tuyaux PER et les tuyaux multicouches. Ils ne peuvent être utilisés dans les systèmes d’évacuations d’eaux en raison de leur diamètre. Très facile à installer, on les voit dans toutes sortes d’habitations, notamment, dans les PME et les grandes entreprises. Mais par précaution, il est conseillé de faire appel à un plombier expérimenté pour l’installation.

Ce sont des tuyaux d’alimentations qui aident à réaliser les installations comme la distribution d’eau sanitaire et le chauffage central. On peut l’utiliser dans les installations électriques pour encastrer les fils électriques. Ces types de tuyaux sont faits de polyéthylène réticulé. Lors de leurs installations, ils doivent être encastrés dans la maçonnerie ou dans la dalle à l’abri du soleil, notamment, les ultra-violets. Ils présentent beaucoup d’avantages, ils sont économiques car on les vend en couronne. Insensible au calcaire, ils ne nécessitent pas d’entretiens quotidiens. Très simple à poser, ils n’ont pas besoin de soudures pour l’assemblage. Pour les raccorder, les colliers sont l’idéal. Quant au diamètre, les tuyaux utilisés doivent être adaptés selon la consommation des appareils se trouvant dans l’habitation. Pour les lavabos, lave mains, machine à laver, bidet, et lave-vaisselle, on utilise un tuyau de diamètre intérieur minimum de 10 mm. Quant à l’évier et la douche, on les raccorde avec un tuyau de diamètre intérieur minimum de 13 mm.

Les multicouches

Contrairement aux PER, ces tuyaux sont insensibles aux ultra-violets. Il n’est pas utile de l’encastrer. Le multicouche permet de réaliser un circuit complet pour le chauffage ou une distribution sanitaire. Quant à l’installation de ces tuyaux, ils sont faciles à poser. Ils ne nécessitent pas une soudure concernant le raccord ceux-ci. On peut les peindre et les mettre comme décoration de la maison. En effet, on peut les laisser apparents sur les murs ou au plafond d’un sous-sol. En outre, ils évitent la formation de boues et durent en moyenne 30 ans. Toutefois, il y a des cas où les travaux nécessitent le savoir-faire d’un artisan plombier, leur avis et conseils seront d’une aide précieuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *